Non seulement en France la consommation des burgers est en hausse, mais en Europe en général. Ceci est le résultat d’une étude menée par le NPD group. Selon cette étude, les Anglais mangent 17 burgers par an par habitant, les Français 14 et les Allemands 12. Les derniers sont les Italiens avec seulement 5 burgers consommés. Pour les Français en revanche le burger devient de plus en plus un plat d’intérêt. Après la pizza en 2010, les sushi en 2011, 2012 se montre comme l’année du burger. Qu’est qui a changé notre perspective vis-à-vis du burger ?
Voyons alors ses avantages. Il est, si bien fait, savoureux, la viande bien cuite mais cependant juteuse, et avec des frites on doit le dire, bien nourrissant en plus. Qui plus est, le burger représente un style de vie : un style un peu nonchalant, cool, branché !
On aime bien nos burgers comme on aime un style de vie peu compliqué, pas trop chargé avec des soucis, des responsabilités et obligations qui nous semblent des fois trop pesant puisque on préfère notre indépendance ; avoir l’option de voyager quand on veut, voire passer encore un séjour de 6 mois à l’étranger, chercher tout simplement à nous épanouir personnellement sans trop devoir nous justifier pour nos choix de vie. Une vie d’individualiste indépendante donc. Et un burger c’est un peu ça, non ? Le pouvoir de manger sans couverts, l’amener spontanément dans nos éventuelles aventures, c’est toujours une option qu’il nous laisse !